2 décembre 2018 – 817

N.B. Le prochain numéro des notules sera servi le dimanche 16 décembre 2018.
DIMANCHE.
                   Lecture. La Destruction des Juifs d’Europe (The Destruction of the European Jews, Raul Hilberg, Quadrangle, 1961 pour l’édition originale, Fayard, 1988 pour la traduction française, traduit de l’américain par Marie-France de Paloméra et André Charpentier; 1104 p., 450 F).
                                 Dans Shoah, Claude Lanzmann a choisi d’évoquer l’Holocauste au moyen d’entretiens, donnant la parole à des témoins et à des survivants pour revenir sur quelques faits et lieux emblématiques. Raul Hilberg (qui apparaît justement dans le film de Lanzmann) a lui choisi l’exhaustivité : toutes les situations historiques sont examinées, toutes les procédures sont analysées, tous les courriers et rapports sont épluchés, tous les lieux sont étudiés, rien n’est laissé dans l’ombre. L’examen est froid, clinique, sans pathos. Pour traquer les tortionnaires, leurs motivations, leurs actions, Hilberg a utilisé leur méthode : il fallait faire en sorte qu’aucun élément du système destructeur n’échappe à son étude, comme il fallait, pour les Nazis, qu’aucun Juif n’échappe à leurs griffes. La somme est gigantesque, exigeant plus d’un mois de lecture continue, parfois ardue, mais nécessaire.
MERCREDI.
                  Éphéméride. “Samedi 28 [novembre 1874]. C’est bien résolu, je ne vais pas au chant le mois prochain, cependant quelquefois peut-être, si tout va bien. Je suis sortie avec ma mère ce matin. De la neige dans les rues depuis hier soir.” (Vitalie Rimbaud, Journal et autres récits)
                   Lecture. Le Coin des fous : Histoires horribles (Jean Richepin, Flammarion, 1921 pour l’édition originale, rééd. Éditions Le Chat Rouge, coll. Pourpre et Or, 2011; 198 p., 20 €).
                                 Comme André Hardellet, évoqué la semaine dernière, Jean Richepin fut condamné en son temps pour “outrage aux bonnes mœurs et à la morale publique”. C’était pour La Chanson des gueux, son premier recueil de poèmes, qui contenait quelques pièces assez crues. On était alors en 1876, à une époque où Richepin jouait les insoumis sur le plan littéraire comme sur le plan politique. La suite de sa carrière fut beaucoup plus calme : il faudrait se le représenter, écrit Gérald Duchemin dans sa présentation, comme “un Genet qui eût fini patriote, le cul vissé sur un fauteuil de l’Académie”. Les nouvelles rassemblées ici tournent autour de la folie et du fantastique. Elles sont de qualité inégale mais contiennent deux pépites, “Le Perroquet” et “Les Sœurs Moche”, qui justifient à elles seules la réédition de ce recueil.    
JEUDI.
          Épinal – Châtel-Nomexy (et retour). Rappelons, pour éviter toute confusion, que cette rubrique recense les lectures de mes compagnons de voyage sur le trajet-titre. Compagnons et compagnes, d’ailleurs, puisqu’aujourd’hui ma voisine n’est autre que Caroline, en route vers Nancy, qui lit Avec toutes mes sympathies d’Olivia de Lamberterie (Stock, 2018).
VENDREDI.
                  Le cabinet de curiosités du notulographe. Logique commerciale.

817 (1a)-min  817 (2a)-min

Épinal (Vosges), photo de Sylvie Mura, 20 août 2017 / Plombières-les-Bains (Vosges), photo de l’auteur, 22 avril 2018
SAMEDI.
              Films vus. Oliver Twist (David Lean, R.-U., 1948)
                               Logan Lucky (Steven Soderbergh, É.-U., 2017)
                               L’Homme de chevet (Alain Monne, France, 2009)
                               Detroit (Kathryn Bigelow, É.-U., 2017)
                               Dernières heures à Denver (Things to Do in Denver When You’re Dead, É.-U., 2017)
                               Tout l’argent du monde (All the Money in the World, Ridley Scott, É.-U. – Italie – R.-U., 2017).
              L’Invent’Hair perd ses poils.
817 (1)-min  817 (2)-min
Toulouse (Haute-Garonne), photo de Clotilde Eav, 16 mars 2011 / Cucuron (Vaucluse), photo d’Hervé Bertin, 6 octobre 2017
              IPAD (Itinéraire Patriotique Alphabétique Départemental). 30 avril 2017. 44 km. (32681 km).
817 (5)-min
1243 habitants

   Un obélisque courtaud se dresse sur une esplanade dallée qui semble très récente : ce n’est certainement pas son emplacement d’origine. Sur le talus, des graviers ont été peints pour figurer le drapeau tricolore. Quatre drapeaux, bien vrais ceux-là, flottent au ras du sol. Le conseil municipal a déposé une gerbe en provenance d’Amaryllis Fleurs à Remiremont.

817 (4)-min

Raon aux Bois

À ses héros

Morts pour la France

1914-1918

   Face : 21 noms sur deux colonnes, de L. ADAM à P. GROSSIR

   Gauche : 20 noms sur deux colonnes de L. CREUSOT à A. LÉONARD CAL

   Droite : 20 noms sur deux colonnes, d’E. MAROTEL à J. VIEUGEOT St

   Dos :

Guerre 1939-1945

Morts au champ d’honneur

5 noms

Déporté

1 nom

S.T.O.

1 nom

   En avancée, une plaque avec le macaron du Souvenir Français :

Ils sont morts

Pour que la France vive

1914-1918     1939-1945

TOE AFN

   L’église est ouverte et renferme une plaque commémorative sur laquelle figurent 66 noms, soit 5 de plus que sur le monument extérieur. Ils sont rangés par origine géographique, selon les différents hameaux qui composent la commune : Raon-Haut, Raon-Basse, La Racine…

817 (3)-min

              Poil et plume. “Lecoq a vu le meurtrier porteur de cheveux noirs, assez longs, a remarqué qu’ils étaient coiffés en arrière.

   Elle est le seul témoin à avoir noté le type de coiffure du coupable.
   Je n’ai jamais coiffé mes cheveux en arrière.
   En décembre 1969 et, en général, à toute époque, j’ai toujours eu les cheveux courts, très courts par rapport aux canons de la mode qui régnait déjà en 1969. Toutes personnes m’ayant fréquenté pendant la période incriminée auraient pu le confirmer : elles n’ont pas été interrogées, jamais, sur ce point.” (Pierre Goldman, Souvenirs obscurs d’un Juif polonais né en France)
Bon dimanche,
Philippe DIDION

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s