5 janvier 2020 – 863

N.B. Le prochain numéro des notules sera servi le dimanche 19 janvier 2020 – ou à la date normale, selon le bon vouloir de la SNCF.
LUNDI.
          Vie littéraire. Je lis avec intérêt les pages que Libération consacre à l’affaire Matzneff. Je n’ai jamais lu une ligne de Gabriel Matzneff, je n’ai aucune indulgence pour les actes dont il se flatte et l’homme lui-même, que j’avais entendu à la tribune du Colloque des Invalides en 2010, m’a toujours paru assez détestable. Mais ce qui m’intéresse dans cette affaire, c’est le changement de regard porté sur la justice. Antoine Compagnon, dans une récente série de cours donnés au Collège de France sur “la littérature comme sport de combat” pouvait affirmer que la prison était presque un point de passage obligé dans la carrière d’un écrivain du XIXe siècle. On cite toujours les cas exemplaires de Flaubert, de Baudelaire, d’Oscar Wilde pour stigmatiser une justice sévère, à la limite du ridicule. Pour les écrivains d’aujourd’hui et du siècle dernier, on a tendance à la trouver trop indulgente, voire aveugle.
MERCREDI.
                  Éphéméride. “Je crois, m’écrit un religieux, que ce qui enflamme le patriotisme de Paul Bourget, c’est qu’il a 62 ans et qu’on n’appellera pas la classe de 1873 !” (Léon Bloy, Au seuil de l’Apocalypse, 1er janvier 1915)
                 Bilan annuel 2019.
                                                * 122 livres lus (- 4 par rapport à 2018)
                                                * 344 films vus (+ 40)
                                                * 403 abonnés aux notules courriel + 6 abonnés internet + 1 abonnée papier = 410 (+ 1)
                                                Chantiers littéraires :
                                                * 438 communes visitées (+ 25) d’Ableuvenettes (Les) à Saint-Prancher dans le cadre de l’Itinéraire Patriotique Alphabétique Départemental
                                                * 332 photos de Bars clos (+ 27)
                                                * 1 355 tableaux commentés dans la Mémoire louvrière (+ 25)
                                                * 717 publicités murales et enseignes peintes photographiées (+ 71)
                                                * 4 724 photographies de salons de coiffure pour l’Invent’Hair (+ 664)
                                                * 215 frontons d’école photographiés pour un Aperçu d’épigraphie républicaine (+ 19)
                                                * 122 Lieux où j’ai dormi retrouvés ou ajoutés et photographiés (+ 12)
                                                Parutions :
                                                * Bulletin de l’Association Georges Perec n° 73, décembre 2018
                                                * Bulletin de l’Association Georges Perec n° 74, juin 2019
                                                * Bulletin de l’Association Georges Perec n° 75, décembre 2019
                                                * “Les auditeurs ont la parole”, in Comme il vous plaira : Vingtième colloque des Invalides, Centre Culturel Canadien, Paris, 28 octobre 2016, Du Lérot éditeur, coll. “en marge”, 2018
                                                * Ernest de Gengenbach, Espis, un nouveau Lourdes ? : Des Ténèbres Sataniques à l’Étoile du Matin, précédé d’une lettre inédite de l’auteur, présentation de Philippe Didion, Marc-Gabriel Malfant éditeur, 2019
                                                * Journées littéraires de Jaligny-sur-Besbre : 30 ans de découvertes, Agir en pays jalignois, 2019
                                                * “Lettres et papillons”, Les Refusés n° 21, dossier “L’effet papillon”, Nancy, septembre 2019
                                                * Notes de lecture, Histoires littéraires n° 78 (Du Lérot éditeur, avril – mai – juin 2019)
                                                Mentions :
                                                * Denis Cosnard, “Le surréaliste luciférien surgi des oubliettes”, Le Monde des livres, 7 juin 2019
                                                * Sabine Lesur, “Il exhume la vie d’Ernest de Gengenbach, curé local défroqué”, Vosges Matin, 22 août 2019
                                                * Bernard Bretonnière, Ça m’intéresse de savoir suivi de Ça m’amuse de savoir, L’ Œil ébloui, 2019
                                                Plus ancien :
                                                * Alain Chevrier, Couacs : Volume 2, Éditions des Vanneaux, 2016.
                                                Études :
                                                * René Audet, “Penser les carnets numériques d’écrivain : écritures médiatisées et réinvestissement de l’idée de publication”, in Études littéraires, vol. 48, n° 1-2, Québec, Université de Laval, 2019
                                                Internet :
                                                * L’Oreille tendue (Benoît Melançon), 20 janvier 2019 : “Le zeugme du dimanche matin et d’Émile Henriot” https://urlz.fr/8GOw
                                                * L’Oreille tendue (Benoît Melançon), 7 octobre 2019 : “Les verbes de la notulie” http://oreilletendue.com/2019/10/07/les-verbes-de-la-notulie/
                                                * L’Alamblog ( Éric Dussert), “Des Ténèbres Sataniques à l’Étoile du Matin”, 24 avril 2019 http://www.alamblog.com/index.php?post/2019/04/24/Gengenbach-i
                                                * Miguel José Pérez Corrales, “Nuevos delirios de Ernest de Gengenbach”, Surrealismo Internacional, 21 juillet 2019 http://surrint.blogspot.com/2019/07/nuevos-delirios-de-ernest-de-gengenbach.html
                                                * Gérard Goutierre, “Gengenbach, un drôle de paroissien”, Les Soirées de Paris, 27 août 2019 http://www.lessoireesdeparis.com/2019/08/27/gengenbach-un-drole-de-paroissien/#more-24397
                                                * Flânerie quotidienne, mars 2019 https://flaneriequotidienne.wordpress.com/2019/04/01/365-jours-journal-poetique-an-3-mars-2019/
                                                * Le défi du samedi, 17 août 2019 http://samedidefi.canalblog.com/archives/2019/08/17/37563668.html#comments
                                                * Martine Monteau, “Le Purgatoire pour Gengenbach ?”, Mélusine, 20 octobre 2019 http://melusine-surrealisme.fr/wp/?p=3345&utm_source=sendinblue&utm_campaign=Semaine_42&utm_medium=email
                                                Radio :
                                                * Médiathèques : Journées littéraires de Jaligny, RCF, 6 juin 2019
                                                Précision concernant la politique photographique des notules :
                                                * Les notuliens contribuent de façon efficace à l’avancée des chantiers photographiques qui meublent nos livraisons dominicales : le cabinet de curiosités et l’Invent’Hair leur doivent beaucoup, sans parler des aptonymes ou de la rubrique Poil et plume. Merci. Une précision s’impose toutefois : ne sont acceptés que les clichés dûment localisés, pris “en vrai”, à l’aide d’un appareil idoine ou d’un téléphone de poche. Les photos issues de sites internet ou de réseaux plus ou moins sociaux ne sont pas homologuées.
                                                Appel :
                                                * Le début de l’année est généralement propice aux bonnes résolutions. Si parmi ces résolutions figure celle de ne plus vous laisser importuner par des messages électroniques antédiluviens, pesants, inutiles, creux, mal écrits, pompeux, j’en passe, et si vous vous apercevez tout à coup que les notules correspondent à l’une des catégories précitées, inutile d’engorger les tuyaux pour rien : un simple mot « stop » en réponse à ce numéro mettra fin à votre abonnement.
                  Lecture. L’Île des morts (The Skull Beneath the Skin, P.D. James, 1982 pour l’édition originale, Mazarine, 1985 pour la traduction française, rééd. Librairie Générale Française, coll. le Livre de poche, 1987, traduit de l’anglais par Lisa Rosenbaum; 512 p., s.p.m.).
JEUDI.
          Vie merdicale. Premier défi de l’année : prendre un rendez-vous auprès du service d’ophtalmologie à l’hôpital de la ville. L’opération ne peut se faire que le premier jour ouvrable de chaque mois, et attire du monde : je n’avais pas vu une telle queue depuis la mise en vente des billets pour le SAS – OM de Coupe de France il y a deux ans. Quatre heures d’attente, on a embauché un vigile pour prévenir d’éventuels débordements. Comme dans la course de fond, c’est la première heure qui est la plus dure. On jauge les concurrents plus affûtés qui étaient déjà là les mois précédents, on ne se sent pas de taille, on pense à l’abandon, on panique. Et puis on prend le rythme, on s’organise, on y croit. J’ai pris de quoi lire, mais pas assez, je dors un peu, je pactise avec le voisin, il faut bien que j’emprunte son téléphone de poche pour prévenir qu’on ne m’attende pas at home, j’observe, j’écoute et suis tout surpris de voir mon tour arriver : j’aurais pu, comme le marathonien parvenu au bout de son parcours, comme le champion du jeûne de Kafka, comme l’homme qui dort de Perec (“Tu vis dans une bienheureuse parenthèse, dans un vide plein de promesses et dont tu n’attends rien. Tu es invisible, limpide, transparent”), prolonger l’épreuve une ou deux heures de plus sans souffrir. Je ne suis même pas essoufflé et j’ai un rendez-vous pour le 9 juillet. Champion. 
VENDREDI.
                  Le cabinet de curiosités du notulographe. Chats des rues.

863 (1)-min 863 (2)-min

Tornay (Haute-Marne), photo de Jean-François Fournié, 1er avril 2018 / Rocourt (Vosges), photo de l’auteur, 3 juin 2018
SAMEDI.

              Films vus. Lola (Jacques Demy, France – Italie, 1961)

                               The Renegade (Black ‘47, Lance Daly, Irlande – Luxembourg, 2018)
                               Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson, É.-U. – R.-U., 2009)
                               Stars in My Crown (Jacques Tourneur, É.-U., 1950)
                               Une vie cachée (A Hidden Life, Terrence Malick, Allemagne É.-U., 2019)
                               L’Ordre des médecins (David Roux, France – Belgique, 2018)
                               Mud – Sur les rives du Mississippi (Mud, Jeff Nichols, É.-U., 2012).
              L’Invent’Hair perd ses poils.
863 (3)-min 863 (4)-min
Auxerre (Yonne), photo de Pierre Cohen-Hadria, 30 mai 2011 / Galway (Irlande), photo de Régis Conraud, 10 août 2018
              IPAD (Itinéraire Patriotique Alphabétique Départemental). 2 décembre 2018. 66 km. (35 717 km).
863 (6)-min
404 habitants
     Pas de monument aux morts visible, nous dit l’autochtone interrogé. En insistant un peu, on apprend qu’il y a une plaque dans l’église (fermée) et une autre à l’intérieur de la Mairie (fermée). Par chance, l’accès à celle-ci se fait par une porte vitrée qui permet de voir la plaque, au bas d’un escalier, et de la photographier. Deux rustines ont été ajoutées sous la plaque principale pour ajouter les morts des guerres plus récentes.

863 (5)-min

Pro Patria

Aux enfants

De Roville-aux-Chênes

Tombés au Champ d’Honneur

1914-1918

JACQUOT Joseph Cal N.D. Lorette 1915

ANTONOT Auguste id. id.

PERRIN Émile id. id.

PIERRE Lucien Cal Bois le Prêtre 1916

LHUILLIER Camille id. id.

HUMBERT René Verdun id.

SIMON Adrien M.d.L. Nord 1918

RENARD Alphonse Tué Civil 1914

Reconnaissance

MANGIN Paul Victime civile 1940

LARUELLE Augustin MplF 1945

BALLAND Robert Tué en déportation 1945

Souvenir

RENARD Roland 12-2-1958 Aumale

BERNARD Jean 28-3-1961 Oran

              Poil et pellicule.
863-min
Made in U.S.A. (Jean-Luc Godard, France, 1966)
Bonne année,
Philippe DIDION

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s