27 mai 2018 – 794

DIMANCHE.

Vie touristique. J’envoie les notules de bonne heure et nous filons en Alsace pour un rassemblement familial. En Alsace, pas de précisions. Vue d’ici, l’Alsace est un tout, un ensemble qu’on aime sillonner au temps des marchés de Noël ou des géraniums fleuris mais sans plus. C’est l’outre-monde, auquel on veut bien être accolé par le déterminisme géographique mais certainement pas par la fantaisie administrative des récents regroupements régionaux. En route, à Plainfaing, stupeur : le monument aux morts, visité le 28 mars 2016 dans le cadre de l’IPAD, a disparu. Et ce n’est pas le genre de monument qu’on peut emporter dans sa poche un soir de beuverie :

794-min

L’explication de cette énigme, digne de l’ouverture de Signé Furax, nous sera donnée au retour grâce à un petit détour : le monument a été déplacé un peu plus loin, de l’autre côté de la Mairie. Ouf.

Lecture. Le Sein (The Breast, Philip Roth, Holt, Rinehart & Winston, New York, 1972, Gallimard, 1975 pour la traduction française, traduit de l’américain par Georges Magnane, rééd. in “Romans et nouvelles 1959-1977”, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade n° 625, 2017, traduction revue par Brigitte Félix; 1208 p., 64 €).

LUNDI.

Vie sonore. Nous sommes à Rochesson, pour l’IPAD. Dans la cour d’une maison, une femme joue de l’aspirateur dans sa voiture. Arrive son mari. “Tiens, je te passe le relais, je vais corriger des copies.” Les filles me regardent d’un drôle d’air, elles qui ne m’ont jamais seulement vu corriger une copie.

Entomologie. Identification d’un Petit sphinx de la vigne.

MERCREDI.

Éphéméride. “Samedi 23 mai [1942]

Matin : été à l’Institut à neuf heures. Rencontré Jacques Ulmann, Roger Nordmann (celui dont le frère vient d’être fusillé) et Françoise Blum, que j’ai reconnue vaguement, sa fiancée. Ils m’ont fait une relation tellement enjolivée de l’événement de la semaine passée que je ne le reconnaissais pas. À l’Institut, je suis tombée sur les frotteurs, le samedi cela n’ouvre qu’à dix heures. En bas, j’ai rencontré un étudiant à qui je n’ai jamais parlé. Mais il a été très aimable et nous avons cherché ensemble, moi une traduction de Coriolan, lui une grammaire anglo-saxonne. À dix heures, nous sommes remontés et je me suis plongée dans Beowulf.

La musique, en trio, a très mal marché. Job et moi étions abrutis. Jean est venu cinq minutes. À cinq heures, je suis revenue travailler ici King Horn. Au dîner, j’étais désespérée de n’avoir rien fait.

Toujours aucun courrier. Je recommence à m’énerver comme il y a plusieurs mois.” (Hélène Berr, Journal)

VENDREDI.

Lecture. Les Moments littéraires n° 37 (Les Moments littéraires, 1er semestre 2017; 128 p., 12 €).

Marie-Hélène Lafon – Mathieu Riboulet – Pierre Bergounioux – Georges-Olivier Châteaureynaud – Claude Michel Cluny – Anne Coudreuse

Racontant ses souvenirs des années 60 au Quartier latin, Georges-Olivier Châteaureynaud évoque “l’éditeur François Di Dio” et les “48 heures de poésie ininterrompue qu’il organisa au théâtre du Vieux Colombier.” Une initiative et un patronyme intéressants.

Entomologie. Visite de l’exposition “À la découverte des insectes” à la Maison de l’environnement d’Épinal. Pour l’occasion, le petit B. a prêté quelques boîtes (bousiers, longicornes, coléoptères…) et deux vitrines de papillons. Le petit B. est un retraité des chemins de fer, client du café d’en face où je le vois chaque matin. Depuis qu’il sait que la discipline m’intéresse, il me raconte ses expéditions en Guyane et en Afrique, me donne ses doubles, m’abreuve de conseils, me file des adresses, fait montre d’une modestie et d’une patience remarquables face au novice que je suis. Il m’a convié à venir voir chez lui ses collections, ce que je ferai les vacances venues car j’imagine que cela prendra un certain temps.

Le cabinet de curiosités du notulographe.

794 (2)-min

Saint-Jean-de-Sixt (Haute-Savoie), photo de l’auteur, 16 mai 2016

Je n’ai pas essayé.

SAMEDI.

Films vus. Quand les aigles attaquent (Where Eagles Dare, Brian G. Hutton, R.-U. – É.-U., 1968)

Cet homme est dangereux (Jean Sacha, France, 1953)

Peut-être (Cédric Klapisch, France, 1999)

À bras ouverts (Philippe de Chauveron, France – Belgique, 2017)

  Toy Story (John Lasseter, É.-U., 2017)

  L’Arbre de Noël (Terence Young, France – Italie, 1969)

France société anonyme (Alain Corneau, France, 1974).

L’Invent’Hair perd ses poils.

794 (4)-min  794 (3)-min

Bompas (Pyrénées-Orientales), photo de Marc-Gabriel Malfant, 18 mars 2011 / Anneyron (Drôme), photo du même, 11 février 2012

IPAD (Itinéraire Patriotique Alphabétique Départemental). 8 mai 2016. 149 km. (31081 km).

794 (1)-min

241 habitants

   À côté de l’église se dresse une colonne courte dominée par un drapeau tricolore. Une palme est collée sur le fût, l’entourage est constitué d’une haie basse et dense qui cache le pourtour métallique, à l’exception du portillon d’accès.

794 (6)-min

Aux enfants de Pompierre

Morts pour la France

1914-1918

   Droite :

THOMAS Georges

MATHIEU Albert

BARRET René

MARTIN Paul

REMY Albert

   Gauche :

DIDIER Émile

DIDIER Édouard

RICHOUX Robert

THOMAS Hubert

THIRIOT Marcel

             Poil et plume. “Je raccrochai et essayai pendant une demi-heure de terminer le travail que j’avais entrepris, mais je n’y parvins pas. Au bout de quelques minutes j’abandonnai et sortis dans la rue. Le nom commercial du coiffeur était Monsieur Paul, et son salon était tout près. Je m’y rendis donc à pied, entrai et une fille peinturlurée, vêtue d’une blouse de nylon blanc, me demanda ce qu’elle pouvait faire pour moi.“ (Fletcher Flora, “Le Dîner sera froid” in Alfred Hitchcock présente : Histoires à dormir debout).

Bon dimanche,

Philippe DIDION

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s