7 janvier 2018 – 777

DIMANCHE.

Lecture. Le Rocambole n° 80 (Bulletin des Amis du Roman populaire, Encrage, automne 2017; 176 p., 18 €).

La vérité sur “Le Rocambole”.

Compte rendu à rédiger pour Histoires littéraires.

Bilan annuel 2017.

* 128 livres lus (- 14 par rapport à 2016)

* 294 films vus (- 10)

* 407 abonnés aux notules courriel + 3 abonnés internet + 1 abonné papier = 411 (+ 7)

Chantiers littéraires :

* 6942 Souvenirs quotidiens notés (+ 324, chantier terminé)

* 495 volumes étudiés dans l’Atlas de la Série Noire (+ 9)

* 384 communes visitées (+ 14) d’Ableuvenettes (Les) à Rebeuville dans le cadre de l’Itinéraire Patriotique Alphabétique Départemental

* 297 photos de Bars clos (+ 20)

* 1330 tableaux commentés dans la Mémoire louvrière (+ 31)

                                                * 625 publicités murales et enseignes peintes photographiées (+ 29)

* 3774 photographies de salons de coiffure pour l’Invent’Hair (+ 531)

                                                * 194 frontons d’école photographiés pour un Aperçu d’épigraphie républicaine (+ 1)

* 109 Lieux où j’ai dormi retrouvés ou ajoutés et photographiés (+ 5)

                                                Parutions :

* Bulletin de l’Association Georges Perec n° 70, juin 2017

* Bulletin de l’Association Georges Perec n° 71, décembre 2017

* “L’Hair du temps : visite de chantier”, Les Refusés n° 19, septembre 2017

* Notes de lecture, Histoires littéraires n° 69, 70 (Du Lérot éditeur, 2017)

Mentions :

* http://oreilletendue.com/2017/01/27/accouplements-81/

* https://bibliomancienne.com/2017/03/12/les-notules-dominicales-de-culture-domestique-en-bibliotheque/

* https://fr.wikipedia.org/wiki/Bianca_Lamblin

* La Licorne n° 122 : Relire Perec (Presses Universitaires de Rennes, 2016)

* Europe n° 1057 : Pierre Bergounioux (mai 2017).

Contribution (anonyme) :

* Le Canard enchaîné, 8 février 2017.

Étude :

* Karine Bissonnette, “Notulie de proximité : un partage du quotidien à l’ère du numérique”, colloque “Littératures et dispositifs médiatiques : pratiques d’écriture et de lecture en contexte numérique”, Université du Québec à Montréal, 26 mai 2017. http://oic.uqam.ca/en/communications/notulie-de-proximite-un-partage-du-quotidien-a-lere-du-numerique

Précision concernant la politique photographique des notules :

* Les notuliens contribuent de façon efficace à l’avancée des chantiers photographiques qui meublent nos livraisons dominicales : le cabinet de curiosités et l’Invent’Hair leur doivent beaucoup, sans parler des aptonymes ou de la rubrique Poil et plume. Merci. Une précision s’impose toutefois : ne sont acceptés que les clichés dûment localisés, pris “en vrai”, à l’aide d’un appareil idoine ou d’un téléphone de poche. Les photos issues de sites internet ou de réseaux plus ou moins sociaux ne sont pas homologuées.

Appel :

* Le début de l’année est généralement propice aux bonnes résolutions. Si parmi ces résolutions figure celle de ne plus vous laisser importuner par des messages électroniques antédiluviens, pesants, inutiles, creux, mal écrits, pompeux, j’en passe, et si vous vous apercevez tout à coup que les notules correspondent à l’une des catégories précitées, inutile d’engorger les tuyaux pour rien : un simple mot « stop » en réponse à ce numéro mettra fin à votre abonnement.

MERCREDI.

Éphéméride. “Jeudi 3 janvier.

Ensuite, étendue un moment sur le divan. J’ai voulu l’embrasser… Refus. J’ai dit “Quoi ! Pas même quelques baisers ?” Non. Rien. Je me suis mis à faire : “Hé : hé !” Elle a deviné. “Tu vas encore penser que c’est parce que j’ai été avec d’autres !” Je me suis mis à rire. Encore une fois répété qu’elle n’avait jamais vu un homme la soupçonner de tout comme je la soupçonne.

Nous verrons-nous samedi soir ? Dimanche ? Elle n’en sait rien. Elle m’avisera.” (Paul Léautaud, Journal particulier 1935)

                  Lecture. Capharnaüm n° 6 (Finitude, été 2016; 120 p., 14 €)

“Une heure avec…”

Sur les 400 entretiens avec des écrivains réalisés par Frédéric Lefèvre pour Les Nouvelles littéraires entre 1922 et 1940, la revue en a retenu une dizaine. On n’y trouve pas vraiment de réflexion approfondie sur le travail de chacun, plutôt des propos d’ordre général et des anecdotes (Maurice Leblanc qui dit avoir été mis au monde par le docteur Flaubert, frère de Gustave), mais cela permet de retrouver la parole de Maurice Leblanc déjà cité, Emile Chautard (inconnu de nos services), Stefan Zweig, Eugène Zamiatine, Jean Giono, Joseph Delteil, Pierre Drieu La Rochelle, Irène Némirovsky, Marcel Aymé et George Moore.

JEUDI.

Lecture. La Gloire des Pythre (Richard Millet, P.O.L., 1995, rééd. Gallimard, coll. Folio n° 3018, 2006; 384 p., s.p.m.).

Il fut un temps, on a un peu de mal à le croire aujourd’hui après son Éloge littéraire d’Anders Breivik, où Richard Millet était quelqu’un d’estimable, au moins comme écrivain. Avant de devenir une figure du monde parisien de l’édition en intégrant le comité de lecture de Gallimard, il a publié bon nombre de romans ayant pour cadre sa Corrèze natale. Millevaches, plus précisément. Il est né dans un village du plateau et à lire cette Gloire des Pythre, on peut se dire que sur les mille sources qui lui on donné son nom, il y en a une qui donne de l’encre et du talent à ceux qui savent y tremper leur plume. Le texte de Millet ressemble d’ailleurs beaucoup aux premiers romans de Bergounioux publiés chez Gallimard : même cadre, même ampleur, même souffle, même mise en avant de figures exemplaires. Millet y ajoute un style encore plus épique que celui de son compatriote avec des phrases qui peuvent prendre la dimension d’une page ou plus. C’est parfois fatigant, ne le cachons pas, et on n’est pas certain d’aller voir si ses autres titres sont du même tonneau mais on ne peut que regretter que l’homme ait gâché ce talent dans les écrits et les propos peu ragoûtants qui font aujourd’hui son ordinaire.

VENDREDI.

Le cabinet de curiosités du notulographe. Home sweet home.

777 (1)  777 (2)

Coust (Cher), photo de Jean-François Fournié, 4 mai 2015 / Gérardmer (Vosges), photo de l’auteur, 11 avril 2016

SAMEDI.

Lecture. Un trou dans la toile (Luc Chomarat, Payot & Rivages, coll. Rivages/Noir n° 1011, 2016; 272 p., 8,20 €).

Films vus pendant la semaine. Sully (Clint Eastwood, É.-U., 2016)

Les Cinglés en safari (Carry on Up the Jungle, R.-U., 1970)

Un sac de billes (Christian Duguay, France – Canada – République tchèque, 2017)

Promenade avec l’amour et la mort (A Walk with Love and Death, John Huston, É.-U., 1969)

Le Cœur en braille (Michel Boujenah, France – Belgique, 2016)

Les Évadés (The Shawshank Redemption, É.-U., 1994)

Goldstone (Ivan Sen, Australie, 2016).

L’Invent’Hair perd ses poils.

777 (3)  777 (4)

Le Soler (Pyrénées-Orientales), photo de Marc-Gabriel Malfant, 17 février 2011 / Kaysersberg (Haut-Rhin), photo d’Olivier Cuenin, 5 février 2012

IPAD (Itinéraire Patriotique Alphabétique Départemental). 25 octobre 2015. 62 km. (29812 km).

777 (5)

84 habitants

   Ce n’est pas un monument à proprement parler, j’ai d’ailleurs failli quitter les lieux sans voir cette plaque vissée sur la base d’une croix de calvaire surmontant le mur du cimetière.

777 (6)

1914 – 1918

Ortoncourt

A ses enfants

Morts pour la France

VICHARD Raymond

THOMAS André

POIROT Camille

CÉSAR Zéphir

SERRIERE Gabriel

                        VAUTRIN Gabriel

               Poil et presse.

777

Mooguy (Charlie Hebdo, 8 juin 2016)

Bon dimanche,

Philippe DIDION

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s